Il était une fois… un Maréchal de France, commandant en chef des armées du roi Louis XV, qui décida de reconstruire, à la fin du 18ème siècle, le château familial qu’il souhaita adapter à son rang…

Édifié par l’architecte parisien Vincent Barré entre 1772 et 1776, le château de Montgeoffroy est un exemple typique de l’architecture du 18ème siècle.

L’Anjou compte, à cette époque, peu de grandes réalisations architecturales, mais le château de Montgeoffroy suffit, à lui seul, à combler ce manque : l’édifice est exceptionnel par l‘ampleur et la cohérence du projet.

 

Marechal de contades

 

Ayant traversé, sans dommage, la Révolution Française, le château de Montgeoffroy nous est parvenu dans un état de conservation remarquable jusque dans l’ameublement encore très harmonieux. Il a conservé presque entièrement son mobilier d’époque de styles Louis XV, Transition et Louis XVI. Une majeure partie est estampillée par de grands maîtres ébénistes tels Gourdin, Roussel, Blanchard ou Durand. On peut aussi y admirer de superbes portraits signés Van Loo, Rigaud et Drouais.

Le domaine qui a appartenu, au 13ème siècle, au seigneur Geoffroy de Châteaubriand (l’un des ancêtres de l’illustre écrivain romantique), fut acquis en 1676 par la famille de Contades. Cette dernière vous ouvre les portes de son splendide édifice, plus de trois siècles plus tard…

« Il n’y a pas de vieilles familles, elles ont toutes le même âge devant l’éternité. Quelques-unes ont eu la chance de pouvoir entretenir leur mémoire. »
Arnold de Contades, Marquis de Montgeoffroy